AS THOUGH BODIES WERE BY LOVE POSSESSED

Museo Universitario Arte Contemporáno, Mexico, 2019


Performée à Mexico par Juan Caloca et un ordinateur.

La pièce questionne la résurgence des notions d’amour, d’immanence et de dévouement naturalisant l’exploitation du travail des femmes, des machines et des nouvelles intelligences dans le travail du soin. Elle critique également les conditions qui ont transformé les travailleuses communautaires en une main-d'œuvre bon marché, en termes de santé publique, et dénonce les politiques génocidaires de l'État à l'égard des membres de la société en difficultés financières.

Coprésenté par le Museo Universitario Arte Contemporáneo (MUAC) et le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC), en collaboration avec la Fonderie Darling, Los subrogados | Les substituts a été conçu par Véronique Leblanc, commissaire invitée au MAC et Alejandra Labastida, conservatrice adjointe au MUAC, Mexico, avec la complicité des artistes.


Photos : Museo Universitario Arte Contemporáno